Colonnes montantes : Qualifelec et Enedis signent une convention

Retour

15/11/2019

On dénombre 1,6 millions de colonnes montantes en France, et plus de 137 000 pour la seule ville de Paris. Ce sont des ouvrages de branchement en basse tension, situés entre le coupe-circuit principal et le point de livraison aux utilisateurs. Les colonnes peuvent faire l’objet d’opérations d’entretien, de rénovations ou, dans certaines situations, de travaux  en cas de : réhabilitation du logement, renforcement du branchement collectif en vue de fournir une puissance supérieure, ajout d'un point de livraison pour alimenter un utilisateur supplémentaire, déplacement d'une partie des installations de branchement collectif, adaptation à de nouveaux usages (électromobilité, écoquartiers)...

Alors que les colonnes montantes sont gérées soit par les copropriétaires de l'immeuble, soit par Enedis, la loi ELAN de 2018 prévoit la reprise en concession par le Gestionnaire de Réseaux de Distribution (GRD) des colonnes montantes électriques. A compter du 23 novembre 2020, toutes les colonnes montantes seront alors intégrées au réseau public de distribution d'électricité (RPD), et Enedis devra en assurer l'entretien ou la rénovation.  Les copropriétaires d'immeubles qui le souhaitent ont également la possibilité, notamment par le biais des syndics, de transférer volontairement au RPD les colonnes montantes avant la fin du délai de 2 ans.
 
Pour préparer 2020, Enedis et Qualifelec ont signé jeudi 10 octobre 2019 une convention de partenariat visant à simplifier et uniformiser le processus de qualification des entreprises souhaitant répondre aux appels d'offres Colonnes Montantes d'Enedis (exigences techniques, contenu des formations, traitement des données, réclamations clients, suspension de la qualification...). 
Concrètement, le dispositif de qualification « Enedis CE (Colonnes Electriques) » est désormais remplacé par la mention «Colonnes Montantes» (CMO) en complément de la qualification « Installations Electriques, Logement-Commerce-Petit Tertiaire » (LCPT) ».  

Pour tous les prochains marchés de travaux sur des colonnes électriques, Enedis exigera des entreprises prestataires qu'elles possèdent la qualification « QUALIFELEC LCPT mention CMO », tout en se réservant la possibilité d'ajouter une recevabilité technique sur des critères additionnels dans le cadre de ses futures consultations.
 
Pour les entreprises, les parcours de qualification « Qualifelec LCPT mention CMO » diffèreront en fonction des situations : détention d'une qualification LCPT ou non, marché en cours avec Enedis ou non, expérience dans le domaine des colonnes montantes ou non... Qualifelec et Enedis reviendront en détail sur ces modalités dans une prochaine communication.
 

Retour