Installateur en télécoms

Mission

L’installateur en télécoms installe les équipements des particuliers, des entreprises et des administrations, et s’assure du bon fonctionnement de tout ce qui permet de téléphoner, d’envoyer et de recevoir des textes, des images et du son :

  • Voix, données, images
  • Téléphonie, interphonie
  • Vidéotransmission et audiovisuel
  • Réception et distribution TV
  • Contrôle et commande à distance

Descriptif de la fonction

L’installateur met en place les équipements de télécommunication (téléphones, répondeurs, fax, Internet) et installe le réseau (autocommutateur, répartiteur, câbles,  prises...). Il fixe les éléments de connexion, puis raccorde les équipements au réseau. Il configure l’autocommutateur en enregistrant, à l’aide d’un ordinateur portable, les caractéristiques de chaque poste téléphonique (numéro, boite vocale, accès…) dans la « mémoire » de l’autocommutateur. Il vérifie le bon fonctionnement du système, corrige les éventuelles anomalies, effectue les contrôles de sécurité et la mise en service. Il met aussi en place le câblage en cuivre ou fibre optique pour les réseaux informatiques et Internet. Il fournit enfin au client les informations nécessaires à l’utilisation des équipements.
L’installateur en télécoms peut aussi assurer la pose d’équipements de courants faibles : alarmes anti-intrusion, systèmes de détection incendie, équipements de contrôle d’accès (interphone, digicode…) ou de vidéosurveillance…
A l’extérieur il implante des poteaux pour les réseaux téléphoniques ou de vidéocommunications. Il déroule et fixe sur ces poteaux des câbles cuivre (téléphone) ou coaxiaux (réseaux câblés ou de télévision). Il utilise aussi des câbles en fibre optique pour les liaisons longues distance d’Internet.

Ses employeurs sont les entreprises d’installation, France Télécom, ou des entreprises qui disposent de réseaux de communication importants (EDF, SNCF, réseaux hospitaliers, siège social de grandes entreprises…).

Evolution professionnelle

Chef d’équipe, puis responsable de chantier, ou technicien en télécommunications. Travaillant sur des installations complexes (centres d’appels), il assure leur maintenance ou peut devenir technico-commercial, technicien support ou chef de projet. Il peut aussi exercer en tant qu’artisan en créant sa propre entreprise.

Formation

  • Bac Pro Electrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC)
  • Bac Pro Systèmes électroniques numériques (SEN), option Télécommunication et réseaux


Ces qualifications peuvent s’acquérir par la voie de l’apprentissage ou en alternance avec un contrat de professionnalisation.