Thermicien - climaticien

Mission

Le thermicien - climaticien est chargé d'installer, de régler et de réparer les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation dans les bâtiments. Expert du chaud et du froid, il contribue à l’amélioration de notre confort, aux économies d’énergie et au respect de l’environnement.

Descriptif de la fonction

Ce professionnel gère les problèmes électriques, thermiques, informatiques et mécaniques de système variés :

  • Chauffage et ventilation mécanique (VMC)
  • Climatisation, équipements bioclimatiques
  • Pompes à chaleur réversibles
  • Production d’eau chaude

Monteur, il réalise les tracés indiquant l’emplacement des appareils et le passage des tuyauteries et des câblages. Il scelle les supports, fixe les équipements (chaudière, centrale de climatisation, radiateurs), pose les canalisations et les câbles, et raccorde les équipements aux réseaux. Il s’assure du bon fonctionnement de l’installation, notamment de la régulation thermique maîtrisant sa consommation, et de sa conformité avec les normes. Il procède aux réglages et à la mise en service de l’installation, et explique son fonctionnement au client.
Technicien, il dessine les plans de l'installation à partir du cahier des charges, choisit le type de matériel adapté et évalue les besoins en énergie. Quand il est en contact avec les clients, il identifie leurs besoins, et propose une installation de chauffage ou de climatisation, accompagnée d'un devis.

La plupart des thermiciens et énergéticiens travaille pour des entreprises de chauffage, d’installation électrique ou de génie climatique. Ils peuvent aussi travailler dans des entreprises de service de chauffage, ou en bureau d'études.

Evolution professionnelle

Le monteur peut devenir chef d’équipe ou responsable de chantier, ou s’installer à son compte comme artisan. Avec des connaissances complémentaires en électronique et en régulation, il peut aussi devenir technicien de maintenance en génie climatique. Le technicien peut devenir chef de chantier et diriger les équipes de techniciens. Avec une expérience en maintenance et en installation, il peut diriger une centrale, ou devenir responsable de secteur ou d’agence.

Formation

  • CAP Installateur thermique, complété par une Mention Complémentaire Equipement thermique individuel.
  • CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques (PROELEC)
  • BP Monteur dépanneur en froid et climatisation, ou Monteur en installation de génie climatique.
  • BP Monteur en installations de génie climatique.
  • Bac Pro Technicien en installations des systèmes énergétiques et climatiques.
  • Bac Pro Energétique avec options Installation, mise en œuvre des systèmes énergétiques et climatiques ou bien Gestion, maintenance des systèmes énergétiques et climatiques.
  • Mention Complémentaire Maintenance en équipements thermiques individuels.
  • BTS Fluide, énergies environnements, options Génie sanitaire et thermique, Génie climatique, ou Maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques.
  • DUT Génie civil option Génie climatique et équipements du bâtiment.
  • Licence Pro Energie et génie climatique - Métiers de l'énergie et environnement, option Gestion et maintenance des installations énergétiques.

Ces qualifications peuvent s’acquérir par la voie de l’apprentissage ou en alternance avec un contrat de professionnalisation.