Electricien du bâtiment

Mission

L’électricien effectue tous les travaux d’installations, de raccordement, de mise en service, de maintenance… des appareils électriques nécessaires à la gestion des logements, bureaux, commerces, bâtiments tertiaires et industriels.
Il contribue ainsi au confort des locaux, mais aussi à la maîtrise de leur consommation énergétique.

Descriptif de la fonction

L’électricien du bâtiment est chargé de l’installation et de la gestion des appareils et des systèmes qui permettent la gestion des bâtiments : équipements électriques et réseaux de communication. Il peut aussi être amené à travailler sur l’éclairage, le chauffage, la climatisation, l’ouverture des portes, les contrôles d’accès, les alarmes…
En se basant sur les plans, l’électricien détermine l’emplacement des éléments de l’installation électrique. Il pose les câbles et les fils, les équipements électriques, les disjoncteurs,  tableaux ou armoires électriques, et les prises. Il réalise les raccordements et fait les contrôles nécessaires au fonctionnement des équipements. Enfin, il met en service l’installation et explique son fonctionnement à ses utilisateurs.
Après la mise en service de l’installation, il est le plus souvent chargé de la maintenance.
Tous ses travaux sont réalisés en coordination avec les autres corps de métiers intervenant sur le chantier. Sur les chantiers importants, l’électricien se réfère aux schémas de montage et aux plans établis par les architectes ou les ingénieurs.

Evolution professionnelle

L’électricien peut prendre la responsabilité d’une équipe, en devenant chef d’équipe, chef de chantier, conducteur de travaux puis responsable de travaux, ou évoluer vers des travaux de conception en bureau d’étude ou des activités commerciales en devenant chargé d’affaires.
Les électriciens peuvent travailler dans des entreprises d’installation électrique, chez un artisan, ou dans des grandes entreprises qui ont besoin de spécialiste pour gérer leurs installations électriques.
Il peut aussi se spécialiser vers des techniques plus pointues, telles que la gestion des équipements, la thermique, les automatismes, la communication, la sécurité incendie…

Formation

Ce métier est accessible par plusieurs diplômes professionnels :

  • CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques (PROELEC)
  • BP Installation et équipement électrique (IEE - accessible après le CAP)
  • Bac Pro Electrotechnique, Energie, Equipements Communicants (ELEEC). C’est le diplôme le plus demandé par les entreprises.
  • BTS Electrotechnique

Ces qualifications peuvent s’acquérir par la voie de l’apprentissage ou en alternance avec un contrat de professionnalisation.

Possibilité de se spécialiser avec un diplôme d’enseignement supérieur (DUT, Licence Professionnelle…).