Electricien de maintenance

Mission

L’électricien de maintenance effectue la surveillance, l’entretien et le dépannage courant des installations électriques de bâtiments ou de sites industriels.

Descriptif de la fonction

L’électricien de maintenance fait de la maintenance préventive pour maintenir les installations en état de marche, et de la maintenance corrective pour les remettre en état lorsqu’une panne survient.
Il contrôle, mesure, nettoie, resserre et remplace différents organes. Identifier le risque et s’en protéger fait partie du métier. Il utilise nombre d'appareils de mesures électriques et thermographiques.
Avant une visite d’entretien, l’électricien étudie les dossiers de construction et de maintenance : schémas de câblage, plans d'équipement, détail des tâches d'entretien à effectuer. Il prend connaissance des procédures de remise sous tension, de la réglementation à respecter et des consignes d’hygiène et de sécurité. Il procède aux contrôles et mesures prévus dans le programme de maintenance : échauffement, isolation, tension, intensité, fréquence.
En cas de panne, il en détermine l'origine en pratiquant une série de tests.  Il décide des actions à mener pour remettre le système en état dans les meilleurs délais. Il remplace la pièce ou le composant défectueux (contacts électriques, bornes, discontacteurs, disjoncteurs, isolation des circuits électriques, pièces mécaniques), modifie le câblage, procède aux raccordements. Il effectue les tests réglementaires de remise en service.
Dans tous les cas, il remplit et signe des fiches techniques d'intervention afin de constituer le dossier de maintenance des appareils.
Il peut effectuer un travail posté, de nuit ou en astreinte. Il est employé dans des entreprises de maintenance ou dans des services de maintenance. Dans le cadre d’un service après-vente, il est amené à effectuer des déplacements chez le client.

Evolution professionnelle

Avec de l’expérience, l’électricien de maintenance peut devenir chef d'équipe ou d'atelier. Il peut se spécialiser dans certains matériels ou technologies (automatismes, électronique de puissance, petite motorisation…) ou se diriger vers la conception et la mise au point d'équipements électriques.

Formation

Les diplômes requis pour exercer ce métier varient selon la complexité de l’installation :

  • CAP Préparation et Réalisation d’Ouvrages Electriques (PROELEC), comme première étape
  • Bac Pro Electrotechnique, Energie, Equipements Communicants (ELEEC)
  • Bac Pro Maintenance des Equipements Industriels
  • BTS Electrotechnique
  • BTS Mécanismes et Automatismes Industriels
  • BTS Systèmes Electroniques Numériques (SEN)
  • Des Licences Pro permettent de se spécialiser dans la maintenance de différents types d’installation :

    • Distribution électrique et automatismes
    • Maintenance industrielle en génie électrique
    • Conception et commande de systèmes électriques embarqués
    • Ingénierie des systèmes embarqués en aéronautique

Ces qualifications peuvent s’acquérir par la voie de l’apprentissage ou en alternance avec un contrat de professionnalisation.

En raison de la complexité croissante des équipements et des appareils de mesure et de contrôle, des connaissances en électronique sont de plus en plus appréciées par les employeurs.