Malgré une année 2020 complexe à gérer, nous avons toutes les raisons d'espérer...

Après un exercice 2020 très compliqué, mais qui finalement s’est traduit pour nos entreprises par un niveau d’activité correct, nos inquiétudes portent sur un risque de « trou d’air » courant 2021.

Une baisse des permis de construire, des reports d’opérations pourraient avoir des conséquences négatives au cours des prochains mois.

Cependant, nous voulons croire qu’il y a des raisons d’espérer.

Le secteur de l’électricité bénéficie de vents favorables avec le retour en force du chauffage électrique, l’essor des équipements connectés, la nécessaire décarbonation des systèmes énergétiques, les solutions électriques performantes en réponse aux attentes des occupants des bâtiments en termes d’économie, de confort et d’environnement, le développement de la mobilité électrique et des énergies renouvelables : les opportunités ne manquent pas.

Pour réussir l’intégration des technologies numériques dans le système électrique français, les mandataires et les équipes de la FFIE travaillent activement à l’accompagnement du plan de relance et à la préparation de la montée en compétences des salariés.

Fort de cette espérance, je vous souhaite une très bonne année 2021, ainsi qu’à vos proches et à vos équipes.